Vous êtes ici

GOLDEN TULIP STONETOWN BOUTIQUE - Hôtel 0 étoiles

Avis de nos clients sur l'hôtel Golden Tulip Stonetown Boutique

Note TripAdvisor 4.0/5 sur la base de 132 avis
LcNvR
LcNvR 04 juillet 2016 Type de voyage En couple
« Hôtel super mais restaurant décevant... »

Nous avions réservé au Warere juste à côté mais pour cause de travaux nous avons été logés au Grand palace, ceci étant dit, ce n'est pas le même prix (50€ vs 100€) mais nous n'avons pas payé le surclassement... Très bon hôtel, super chambre avec eau chaude ! (Peu commun a Zanzibar) super literie, clim et tout le bon confort qui va bien... Petit déjeuner buffer pas mauvais, par contre nous sommes revenus quelques jours + tard, en semaine un midi pour manger, personne sur le toit... Nourriture très très décevante le chef répond très honnêtement que rien n'est frais... C'est bien pour cela que dans plein d'endroits le service est long, dû aux aliments congelés... Bien dommage.

portulan
portulan 09 février 2014 Type de voyage Escapade entre amis
« Excellente situation »

Bon hôtel prés du port,excellent point de départ pour partir a pied a la découverte de la vieille ville Chambre petite mais très bien équipée Agréable restaurant sur le toit de l’hôtel (4eme étage),bonne carte (poissons,pizzas etc...),mais attention pour les personnes qui ont des difficultés pour marcher l'ascenseur est en panne... Personnel accueillant et sympathique La directrice de l’hôtel parle Français et est très disponible pour conseiller les clients

JulieHBT75
JulieHBT75 19 mars 2013 Type de voyage En couple
« Idéalement situé »

Nous avons passé une nuit dans cet hôtel. Notre chambre était joliment décorée, propre et spacieuse , idem pour la salle d'eau. Le personnel reflète la mentalité des zanzibarites, il est souriant, accueillant et très serviable. Il bénéficie d'un emplacement idéal pour découvrir la ville. Le restaurant sur les toits est agréable pour le dîner (merci à Rose pour son sourire) et encore plus appréciable lors du petit déjeuner. Foncez-y les yeux fermés.